Fais-toi confiance !

Article / 14 February 2022



"Qu'est-ce que je ferais si j'avais confiance en moi?"

"Je choisis de me faire confiance"

"Je choisis de m'écouter"

Ce sont les phrases qui résonnent très fort en moi en ce moment. Si comme moi tu passe ta vie à ne pas du tout te faire confiance pensant que tu n'es "pas assez": pas assez bon(ne), pas assez plaisant(e), pas assez de connaissances, pas assez bonne mémoire, pas assez fort(e), pas assez sage et encore tant d'autres "pas assez", tu sais de quoi je parles.

Résultat: tu passe ta vie à chercher des réponses en dehors de toi même, pour guider ta vie, pour prendre des décisions. Tu espères que quelqu'un va venir te "sauver" en te donnant la réponse que tu cherche à un problème. Et tu passe ton temps à écouter les autres. Ce n'est pas mauvais en soi mais en général tu vas finir par être au même point car on te dira tout et son contraire. Et cependant quelque chose en toi est insatisfait. Les réponses entendues te paraissent et sont parfois censées mais c'est comme si ça ne collait pas vraiment avec toi, avec ce que tu ressens au fond. 

Et tu te retrouve au même point qu'avant. Encore plus perdu peut être. Et en fait tu accordes bien plus d'importance aux autres qu'à toi-même.

Une des choses essentielles que je suis en train d'apprendre c'est de me dire "J'ai tout ce qu'il faut en moi et comme Dieu est en moi, même si moi je suis limitée, j'ai accès à l'illimité de Dieu." Ecouter c'est pouvoir prendre dans cet illimité et c'est vraiment puissant.

Mais honnêtement ça me défie: là je vais devoir donner des cours dans quelques mois, je me mets à créer des formations, je vais faire une nouvelle collection de tableaux, dans un style que je n'ai encore jamais fait.

Plein de défis donc, plein d'occasions dans lesquelles je me dis que "je ne suis pas assez". Mon premier réflexe c'est d'aller lire les livres de "ceux qui savent", de "ceux qui disent mieux que moi" et compiler tout cela et le sortir à mes élèves. Régurgitant un savoir. Sauf que ce n'est pas ainsi que je veux transmettre. C'est notre façon de fonctionner dans notre système éducatif actuel, mais je pense qu'il y a un autre chemin. 


Certes l'avis des autres a de la valeur, lire des livres, écouter d'autres auteurs nous enrichit énormément et c'est une excellente chose. Je peux certes m'inspirer de certains autres artistes pour ma future collection d'œuvres mais au final c'est moi et moi seule qui me retrouverai face à la toile blanche et qui sortirai ce qu'il y a en moi. Et c'est ce qu'il y a en moi, ma liberté intérieur, mon vécu, mon ressenti qui va rejoindre celui qui regardera le tableau. Un dialogue direct s'installe envers moi et ceux qui vont venir regarder les toiles.

Mais pour rédiger mes cours je vais faire ce que je n'ai jamais fait jusqu'à présent: je vais me faire confiance. Prendre le temps d'écouter ce qu'il y a en moi. Ce que moi j'ai envie de dire et de transmettre, sortir les idées, les pensées qui sont déjà en moi pour faire le corps de ce que j'aimerais transmettre. Dans un deuxième temps seulement je pourrais ensuite enrichir le contenu par des éléments percutants extérieurs.

T'es-tu déjà posé un moment pour prendre le temps de te demander "Qu'est-ce que je pense, moi?", ou "qu'est-ce que je ressens en ce moment?"

Parce que oui tu devras prendre le temps de t'écouter. 

- Te faire confiance est un premier pas. 

- Te poser la question un second pas. 

- Le troisième pas sera d'écouter ce que ton corps, ton intuition te dit. Tu pourrais être très étonné de ce qui en ressort.

- Le quatrième pas est de te dire " quelle action puis-je poser maintenant?"


Parce que s'écouter sans mettre en action c'est comme lire un livre sans le mettre en pratique. Tu n'iras pas très loin.
Avance avec ce que tu as. Un pas à la fois. Là où tu en es maintenant, c'est suffisant. La vie est un chemin, tu vas encore apprendre, évoluer.

Fais avec ce que tu as, ce que tu es aujourd'hui. Ecoute ce qu'il y a en toi, tu serais émerveillé des possibilités qui s'offriraient à toi, des rêves que tu referais émerger, des projets abandonnés que tu ressortirais, des décisions peut-être inattendues mais salvatrices que tu prendrais.

Activation

Prends un moment pour réfléchir pour toi-même et de décider et note le.

"Qu'est-ce que je ferais si j'avais confiance en moi?"

"Je choisis de me faire confiance"

"Je choisis de m'écouter"


PS: Quand tu écris des affirmations telles que : "Je choisis de me faire confiance", il te viendra peut-être à l'esprit des objections, du genre "oui mais non je ne peux pas me faire confiance je ne vais faire que me tromper"... ou autre. Note ces objections, tu verras à quel point au fond de toi tu crois à des pensées fausses qui te limitent. Affronte les et transforme ces objections en affirmations positives. En faisant cet exercice régulièrement tu verras comme les choses vont changer en toi.

PPS: Voici un tableau que j'ai fait "sans réfléchir", sans conceptualiser auparavant. J'ai juste joué avec mes envies, les formes et les couleurs. Me faisant confiance que ce que j'avais en moi est suffisant. Je craignais que ce soit moche, ridicule, brouillon et aucune de mes peurs ne s'est réalisée. Et j'en suis très contente ! Dessiner en freestyle est très libérateur!